Bienvenue sur le site officiel de la ville de Haisnes

Actualités

Installation des gens du voyage : "Ils sont en totale illégalité"

Partagez cet article sur Facebook

Ce dimanche 10 septembre, une communauté de gens du voyage a parqué ses caravanes et voitures sur le stade de la Prévoyante. Il s'agit de la troisième installation depuis début juillet 2017.
Pour le maire, Frédéric Wallet, c'est "inadmissible". Le premier magistrat de la commune ira jusqu'au bout pour faire respecter la loi.

 DSC5116Une, deux, trois... Une vingtaine de caravanes ont défilé dans Haisnes dimanche, jusqu'à couper les moteurs sur le stade de la cité St-Elie.

Le maire, Frédéric Wallet, et l'élu à la citoyenneté, David Paillart, sont intervenus aussitôt. " Comme les services techniques venaient de renforcer la grille d'entrée, pour éviter une nouvelle installation, les gens du voyage sont passés par l'arrière du stade", rapporte David Paillart. Plus tard, ils auront malgré tout brisé la grille d'entrée afin de se raccorder au poteau électrique.

Pour se frayer un chemin de force, les gens du voyage ont défoncé les barrières et mains courantes, ainsi que dégradé le city stade. "C'est scandaleux, ça va coûter de l'argent ! Une réflexion sur la remise en état du terrain est en cours". Le maire est révolté. D'autant qu'hier, à leur arrivée, les gens du voyage se sont littéralement moqué des remarques de l'édile et de son invitation à "aller sur une aire d'accueil spécifique aux gens du voyage" car "ils sont en totale illégalité !". La discussion est montée crescendo, sans accord trouvé au final.

 DSC5105

Une procédure judiciaire a de suite été mise en place. Frédéric Wallet a écrit au préfet. Mais, la réponse de ce dernier le laisse sans voix : "Le préfet ne veut plus faire d'expulsion tant que l'agglomération ne sera pas dans les normes de conditions d'accueil des gens du voyage"...

En effet, il existe un schéma d’accueil des gens du voyage, dans chaque département. Les communes de plus de 5000 habitants sont dans l'obligation de réaliser des aires d'accueil prévues dans le schéma."C'est notamment le cas à Douvrin, Hersin-Coupigny, Barlin...", liste le maire.

La Ville porte plainte pour "dégradation et occupation du domaine public". Le commissariat d'Auchy a relevé ce lundi après-midi les plaques d'immatriculation des véhicules stationnés sur le stade. ERDF et Noréade sont prévenus du raccordement illégal à l'eau et l'électricité.

Un huissier va être appelé pour constater les dégâts. Le bilan financier est attendu. Pour avoir un ordre d'idées, le service technique chiffre à plus de 5000 euros le coût des barrières et mains courantes.

 DSC5096 DSC5098