Bienvenue sur le site officiel de la ville de Haisnes

Actualités

La bourse au permis, "une aide précieuse", pour les jeunes adultes

Partagez cet article sur Facebook

Comme Mélanie, 18 ans, près de 90 jeunes du quartier Saint-Elie peuvent, potentiellement, bénéficier de la bourse au permis.

Une réunion d'information a été organisée lundi 20 février, salle ex-Colombophile, avec les élus et agents chargés du projet.

 reunion bourse au permis cite13 3

Financer le code et le permis de conduire n'est pas accessible à tous les porte-monnaie. Pour donner un coup de pouce aux jeunes de 18 à 25 ans, la Ville, en partenariat avec l'agglomération,  propose une bourse au permis . "C'est un projet politique Ville concret et une initiative à saluer",souligne Gérard Vincke, adjoint à l'emploi et à la politique ville.

Lors de la réunion d'information, Mélanie approuve cette action : "C'est une aide précieuse pour ceux dont les parents n'ont pas les moyens. Moi, ma mère par exemple, n'a que des petits contrats, explique la jeune fille. Et puis, le bus c'est bien, mais avoir le permis, c'est beaucoup plus pratique."

En contrepartie du financement, 70h de bénévolat sont à effectuer. "Je n'ai pas encore d'idées ; j'aurais voulu dans l'animation mais je n'ai pas le Bafa...". Le bureau de l'emploi l'accompagnera à monter son projet dans tous les cas.

Pour le lancement de cette bourse au permis, seule la cité Saint-Elie est concernée. "Mais on essaiera l'an prochain, de renouveler la campagne dans toute la commune", garantit David Paillart, conseiller municipal délégué à la jeunesse.

Des critères définis

Dans le quartier, près de 90 jeunes sont des candidats potentiels. Chacun a reçu un courrier d'information reprenant les critères à remplir :

• Avoir entre 18 et 25 ans en 2017 ;

• Habiter le quartier St-Elie ;

• N'avoir jamais obtenu le permis ;

• Posséder un quotient familial inférieur à 1 000 ;

• Motiver sa demande par écrit avant le 10 mars ;

• Accepter d'effectuer 70 heures de bénévolat au sein des services municipaux.

 

La réunion du 20 février était l'occasion de répondre aux questions. Et de revenir sur l'organisation.

L'échéance des inscriptions est fixée au 10 mars. Ensuite, les élus à l'emploi, à la jeunesse et aux affaires sociales, sélectionneront 5 jeunes sur dossier.